Prendre le temps de vivre

 

Hier soir en rentrant de restaurant, nous avons fait un tour en vélo tous les 3 dans notre petit village. Il faisait nuit mais les quelques lumières dans les rues étaient suffisantes pour voir la route. Cela m’a fait pensé que depuis que nous sommes en Thailande et que nous avons fermé notre restaurant, nous prenons vraiment le temps de vivre et de profiter des uns et des autres, ainsi que nos amis. C’est vraiment très agréable. Je me demande pourquoi nous n’avions pas cette vie en France. Peut-être que nous étions trop fixés sur nos boulot, sur les transports en commun et sur les horaires à respecter. Il faut dire aussi que les journées de travail et de crèche étaient longues, ce qui ne nous laissait pas beaucoup de temps en dehors pour faire quoique ce soit.

Ici, Greg et moi travaillons maintenant à la maison selon notre rythme. Plus nous travaillons et plus nous gagnons de sous. Emy va à l’école Montessori de lundi à vendredi, de 8h45 à 15h30, en théorie.



Dès le réveil, nous profitons déjà de la journée. Comme Emy peut arriver à l’école entre 8h30 et 9h30, nous ne sommes pas pressés et nous prenons le temps de petit déjeuner tous ensemble et même de faire des activités comme faire un tour de vélo, du découpage, de la pâte à modeler … Nous déposons Emy à l’école avec beaucoup de douceur. Je veux dire par là que les enfants arrivent au fil de l’eau et a un accueil personnalisé par les éducatrices à l’entrée puis au playground. C’est très agréable. Emy a le temps de montrer le livre qu’elle a décidé d’emmener à l’école ce jour là, traine un petit pour nous faire des calins puis s’en va toute seule rejoindre ses copains au playground. Parfois je l’observe de loin, tant je suis curieuse et j’aime voir que chaque enfant avance à son rythme vers cette aire de jeux. Certains flânent tranquillement dans le jardin tandis que d’autres vont directement jouer, sans oublier d’accrocher son sac à dos sur la petite barrière et de passer voir une maitresse thai pour qu’elle leur mette de l’anti-moustique. J’aime quand on respecte le rythme des enfants sans les presser.

Greg et moi rentrons ensuite chez nous pour travailler et nous repartons chercher Emy vers 15h15. Emy met toujours beaucoup de temps à quitter l’école. Nous essayons de la laisser gérer et nous en profitons pour discuter avec les éducatrices et les autres parents. Cela entraine notre anglais.

Il nous reste donc toute la soirée entre 15h45 et le dodo pour profiter de notre temps. J’avoue que parfois, nous n’avons pas d’idée d’activités mais le fait d’avoir autant de temps est un bonheur. Nous avons une petite piscine pour Emy dans le jardin. Elle adore d’y aller mais pas toute seule. Parfois nous allons prendre une petite glace ou allons voir des amis ou faire du vélo. Parfois nous allons visiter d’autres villes et nous tombons sur des éléphants en chemin. Parfois, nous rentrons tout simplement à la maison et chacun s’occupe comme il veut. Nous adorons cette vie.

Pooky

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *